AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 21:05

Saoirse O’Sullivan


On ne se rend compte que l'on voit que lorsqu'on est aveugle
nom : O’Sullivan, un nom de famille assez porté en Irlande et pourtant, ils ne sont pas tous de la même famille. Lui, il ne vient pas d’une famille noble ou riche, il vient d’une famille O’Sullivan tranquille. On dit que O’Sullivan signifie « œil de faucon », ce qui est assez ironique lorsqu’on connaît sa condition.
prénom : Il se serait bien passé de ce prénom : Saoirse. Un prénom mixte mais surtout porté par des demoiselles. Lorsqu’il était jeune, il était très susceptible sur ce prénom et n’aimait pas trop être appelé par ce dernier. Aujourd’hui, cela ne le dérange pas plus que ça. En plus, ce prénom signifie « liberté » et c’est quelque chose qu’il aime particulièrement. Son second prénom c’est Ambros qui signifie « immortel » … ça lui va bien aussi vu qu’il a survécu à un terrible accident …
âge : 32 ans. Ne lui faites pas le coup de : « oh t’es vieux en faites ». Les années passent, il le sait mais vieillir ne lui fait pas peur. C’est la nature humaine après tout.
date et lieu de naissance : C’est un gros lion, il est né un 1er Août dans une « petite » ville nommée Clifden qui est la plus grande ville du comté du Connemara
vos origines : Il n’a pas la tronche d’un asiatique et heureusement puisque c’est un irlandais pur souche. Bon, il n’a pas non plus la tête de l’emploi m’enfin …
métier : C’est un métier que l’on voit trop peu souvent. Un métier qui requiert de la patiente, de l’amour, de la passion et d’être manuel. Il est luthier. Il répare et fabrique des instruments.
orientation sexuelle : Pour lui, l’amour n’a ni âge ni sexe. Il donne sans compter à la personne qu’il aime et tant pis si cela ne plaît pas aux autres. Il est bisexuel.
statut matrimonial : Célibataire ... à son plus grand malheur. Il aimerait un jour pouvoir fonder une famille, avoir des enfants pourquoi pas.
côté financier : Il n’est ni riche, ni pauvre. Il est dans la catégorie des gens « normaux » même s’il devrait bien gagner sa vie, vu que c’est cher de fabriquer un instrument  de musique mais il faut qu’il rembourse le crédit de sa boutique et de son appart’ …
les crédits : Barda

un peu plus sur toi
Curieux de tout, il s’intéresse à tout. Il pose trop de questions parfois et certaines sont parfois trop indiscrètes. Certains disent qu’il n’a aucun tact, qu’il ne sait pas réfléchir avant de dire des choses. Peut-être est-ce un peu vrai. Cependant, cette curiosité ne sera jamais morbide et il ne demandera jamais à une victime de kidnapping ce qu’a fait le fou sur eux. En fait, s’il pose des questions, c’est surtout pour pouvoir aider mais il s’y prend comme un manche à balai … Passionné. Il est passionné par son métier, par ce qu’il fait. Il fait très bien son métier malgré sa cécité. Dynamique, rigolo, souriant … ce sont des mots qui lui ressemblent bien. Il adore faire l’abruti pour faire rire les gens. Comme il ne peut pas voir, il aime entendre, écouter et donc ressentir. Le rire et la voix d’une personne est très important pour lui, c’est un repère. A force, il a repéré les différentes variantes de voix, un tremblement peut signifier des sanglots refoulé ou de la peur etc. Bien entendu, il n’est pas infaillible et il peut passer à côté de quelque chose de très important. Mais faire rire les autres, c’est aussi leur prouvé qu’il n’est pas pitoyable à cause de sa condition. C’est une vraie pile électrique et parfois, c’est chiant pour les autres. Il ne dort d’ailleurs pas énormément. Saoirse est doté d’un esprit logique, rationnel et il est plutôt intelligent contrairement aux apparences. Il adore cependant inventer des histoires pour amuser les autres qui sont souvent basés sur des légendes Têtu comme une mule, ça c’est sûr qu’il l’est. Si vous lui prouvez par A+B qu’il a tort, c’est bon mais tant que vous n’aurez pas prouvé cela, il n’en démordra pas, surtout si c’est sur un sujet qui le passionne, l’intéresse grandement Il est chiant, il déteste qu’on déplace quelque chose chez lui sans lui en parler. Tout est rangé de façon méthodique afin qu’il ne s’y perde pas et si on déplace quelque chose, il a tendance à tout vérifier derrière pour voir si on a changé autre chose. Maniaque ? Un peu oui. Il prend soin de ses affaires et puis à cause de sa cécité, il a besoin que ça soit rangé à SA façon. Il vérifie aussi au moins trois fois que ça porte d’entrée soit fermé. Il bout du café noir avec autant de sucre que de café, il a la « dent sucrée » comme on dit  Il est gentil et toujours prêt à aider les autres. Cependant, ne le prenez pas pour un lapin de trois semaines, il n’apprécierait pas. En effet, Monsieur est rancunier et lorsqu’il est en colère, on le sait rapidement etc.

Depuis combien de temps es-tu à Youghal et que penses tu de cette ville ? ○ Saoirse est à Youghal depuis 20 ans. Il est arrivé quand il avait douze ans. Au début, il n’était pas ravi de quitter le Connemara mais il n’avait pas le choix, son père avait été transféré pour le boulot dans une ville toute proche mais au lieu de s’y installer, ils ont craqués sur Youghal. Saoirse avait du mal à y faire sa place, tout le monde se connaissait et lui, il arrivait comme un cheveu sur la soupe, c’était compliqué. Il était souvent seul avec ses frères et sœurs. Heureusement, un jeune homme de son âge a finalement décidé de l’intégrer et c’est ainsi que petit à petit, Saoirse s’est pris à aimer l’endroit. Depuis, il aime cette ville comme il aime sa ville natal, son Connemara natal. Cette terre qui l’a adopté et qu’il ne veut plus quitter. Bien entendu, il y a des choses qu’il déteste plus que d’autres, par exemple l’ambiance qu’il y a depuis les kidnappings et les meurtres. Il dit que cela le brûle, il ne peut pas voir mais il ressent la tension chez toutes les personnes qui vivent à Youghal depuis longtemps. Le fait aussi qu’il trouve que les nouveaux habitants ne sont pas nécessairement très bien accueillis au début : méfiance, suspicion. Cependant, il ne peut pas leur en vouloir avec tout ce qu’il s’est passé … Ce qu’il aime le plus à Youghal ? C’est tout un ensemble de choses : les odeurs, le rire des enfants, le tintement de sa clochette d’entrée à sa boutique, c’est le renouveau qui s’installe petit à petit.
Quelle est votre position vis à vis des enlèvements ayant eu lieu avant les années 2 000 ? Il est aveugle, pas totalement idiot. En plus, il n’est pas né aveugle mais ça c’est une autre histoire. Etant donner que cela fait 20 ans qu’il est à Youghal, il a entendu parler des évènements. Evidemment. D’ailleurs c’est aussi à cause -ou grâce comme vous voulez- de ces évènements qu’il a voulu devenir flic. Pour retrouver les disparus, pour que les familles puissent faire leur deuil, pour que le fou soit enfermé définitivement derrière des barreaux, pour les victimes puissent reposer en paix. Saoirse aurait pu devenir un bon flic … d’ailleurs, il était rentré dans une école de police, malheureusement son rêve se brisa le jour de son accident. Aujourd’hui, il veut aider les familles et les victimes même sans être dans la police, cela lui tient particulièrement à cœur sans vraiment savoir pourquoi. Il ne sait pas comment encore mais il trouvera bien. En attendant, il pose des questions … .

Où est-ce que tu te vois dans le futur ? ○ Vous me demandez s’il souhaite changer le passé ? Qui ne le souhaiteraient pas à Youghal ? Qui dirait, s’il en avait la possibilité : « Oh non, laissons-les souffrir, c’est marrant ». Alors oui, il aimerait changer le passé pour cela. Pour son accident … il a appris à vivre et à accepter sa cécité et au final, il ne s’en tire pas si mal donc, peut-être pas. Cependant, il sait que c’est impossible ainsi, il n’y pense pas et vie dans l’instant présent, il veut aider les victimes et les familles afin que le futur soit plus lumineux que le passé. Il est tellement passé près de la mort qu’aujourd’hui, il veut vivre comme si c’était son dernier jour. Il ne sera jamais flic mais il réussit tout de même à bien faire sa vie grâce à un travail manuel. D’ailleurs, certains sont surpris de l’entendre dire qu’il est luthier et d’autres se demandent comment il a fait pour ne pas se couper une main sans rien voir. Il continue de vivre, vivant dans le présent et pour le futur.
[] passé simple [] indicatif présent  [x] futur simple

derrière l'écran
ton pseudo : Saoirse, c'est bien fufu. âge : 24 ans. pays : France. fréquence de connexion : Autant que possible mais comme c'est la fin de ma formation, des exams arrivent donc je dois réviser. comment t'es arrivé ici ? : Par partenaire. un commentaire ? : Comme je l'ai déjà dit, votre forum est magnifique **.   ton personnage : [x] inventé [] scénario [] pv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 21:05

votre histoire


Parfois on croit que la vie s'arrête alors qu'elle ne fait que commencer. Comme une renaissance.

« Les enfants, nous allons devoir quitter Clifden, j’ai été transféré dans un autre comté. » « QUOI ? Mais non ! C’est pas juste ! » Hurla presque Saoirse, le deuxième né de la famille. Lui qui était plutôt pondéré, calme, c’était surprenant. « C’est vrai, on a tous nos amis(es) ici et puis y’a le reste de la famille ! » renchérit l’aîné de la famille. Un soupira passa les lèvres du père qui dit : « Je sais que ce n’est pas facile pour vous mais je n’ai pas le choix vous savez. » « Cela vous fera découvrir une autre partie de notre beau pays et puis, je sais que vous vous adapterez vite. ». Une moue de la part de ses enfants et la mère de famille comprit qu’ils n’étaient absolument pas convaincus. Les enfants s’en sont allés en traînant les pieds comme des pauvres malheureux. Une réunion entre les quatre frères et sœurs s’est alors tenu dans la chambre de Saoirse qui disait : « On ne peut pas les laisser faire ! Et si on allait demander à nos grands-parents de nous garder ? » « Tu dis ça parce que tu n’as pas envie de quitter Lyne hein ? » Dit la plus jeune dans un grand sourire coquin. Saoirse devient alors tout rouge et la conversation dériva sur cette Lyne et sur Saoirse. Finalement, aucune décision ne fût prise ce jour-là … Ni aucun autre jour d’ailleurs …

C’est lors des grandes vacances que la famille emménagea à Youghal, petite bourgade près de la ville où le père de famille avait été transférer. Saoirse faisait toujours la tête, il n’était vraiment pas ravi de déménager. Comment allait-il faire pour prendre ses cours de violon ? Comment allait-il pouvoir rester en contact avec ses amis(es) ? Est-ce que Lyne penserait à lui de temps en temps, après tout, ils n’étaient pas un couple ? Ses frères et sœurs s’étaient fait à l’idée mais lui, pas vraiment. Il n’avait pas eu le choix que d’aider au déménagement et à l’emménagement de la nouvelle maison de la famille. Parfois, il prenait la poudre d’escampette avec son frère et sa sœur plus jeune pour aller à l’aventure, découvrir la ville de Youghal. Apparemment, tout le monde savait qu’il y avait des nouveaux et Saoirse ne se sentait pas spécialement à l’aise. Il avait l’impression d’être regardé à longueur de temps et c’était désagréable.

Lorsqu’il est entré à l’école de la ville, il était un peu à l’écart par rapport aux autres, toujours un peu dans son monde, toujours avec sa grande sœur. Ils étaient les nouveaux arrivants, des gamins que les autres ne connaissaient pas. Ils étaient observés, scanner comme s’ils étaient une espèce différente. Les parents de Saoirse avaient trouvé un professeur de violon pour leur fils qui était soulagé de pouvoir reprendre sa passion. Au bout de deux mois, un garçon d’environ son âge se décida enfin à lui parler et, très vite, une complicité se forma entre les deux. Petit à petit, Saoirse commença à s’habituer à cet endroit même s’il partait toujours au quart de tour lorsqu’on se moquait de son prénom.

*********************

Saoirse s’était complètement fondu dans le paysage de Youghal, il s’était tellement habitué à l’endroit qu’il avait même apprit à l’aimer. Le reste de la famille aussi s’était parfaitement adapté à la communauté et on les acceptait maintenant presque comme des natifs de Youghal. Cependant, la petite ville vivait dans la peur, dans l’horreur. En effet, à partir de 1995, des kidnappings ont eu lieu dans différentes familles de la ville et ça, Saoirse n'en avait eu conscience que lorsqu'il s'était adapté à la ville. Saoirse avait peur pour ses frères et sœurs. C’est aussi en voyant la détresse des familles que son envie d’aider s’éveilla de façon brutale. Son envie d’aider et de protéger et il n’y avait qu’un seul moyen de le faire … devenir policier. Même si la musique tenait une place particulière dans son cœur, son envie d’aider la justice était plus grande et il l’annonça à sa famille un soir : « Je sais ce que je vais faire … » « Professeur de musique ? » « Nop, je vais devenir flic ! ». Sa mère s’est alors étouffé sous le coup de la surprise, son père demanda alors : « Tu es sûr ? C’est dur de devenir flic. » « Et ça peut être dangereux Saoirse ! » Dit sa mère en paniquant. Un sourire rassurant était apparu sur le visage du jeune homme et après une argumentation pleine de bon sens, le père à hocher de la tête avant de dire : « Si ta décision est prise, je te supporterais. ».

Lorsqu’il quitta le lycée avec un diplôme en poche, il entra à l’académie de police de la ville où travaillait son père. Comme ce dernier l’avait dit, c’était très dur mais Saoirse s’accrochait et à force d’entraînement, devient l’un des meilleurs de sa promotion. Après tout, il voulait devenir flic à la crime, flic à Youghal donc, il se devait d’être dans les meilleurs, non ? Cependant, tout bascula lors de sa 21ème année de vie … et pas pour le meilleur. Alors qu’il conduisait sa petite voiture pour rentrer chez ses parents après une harassante semaine, un accident se produisit.

Ce jour-là, il était fatigué, il avait du mal à garder les yeux ouverts mais il ne voulait pas s’arrêter, Youghal n’était pas si loin. A chaque fois qu’il fermait les yeux, il relevait la tête et se secouait comme un prunier avant de bailler. Cependant, la fatigue était trop forte et il avait fermé les yeux un peu trop longtemps. Il sursauta lorsqu’un bruit de klaxon le réveilla et il comprit très vite pourquoi. Face à lui se trouvait un poids lourd. Il était allé sur l’autre chaussé ! Il donna un violent coup de volant mais pas assez rapide … Le poids lourd défonça la petite voiture sur le côté. La voiture avec Saoirse tourna, tourna, tourna. Le nombre de tonneaux étaient assez impressionnant et Saoirse eut beaucoup de chance de ne pas mourir ce jour-là au vu de l’état de la voiture. Il avait la tête en bas, encastré dans la bagnole, son sang coulait et sa conscience partait en lambeau. Le reste … on le lui expliqua à l’hôpital lorsqu’il s’y éveilla presque deux semaines après son accident.

Lorsqu’il s’était éveillée, sa mère était près de lui, elle dormait à moitié affalé sur son lit et lui tenait la main. Il ne la voyait pas mais sentait cette présence rassurante et cette main dans la sienne. Doucement, il la serra et, très rapidement, elle s’éveilla pour lui donner un câlin qu’il n’oublierait pas de sitôt. Elle était ensuite sortie dans le couloir pour chercher une infirmière. Saoirse avait la tête dans le seau comme on dit, il ne savait pas trop ce qu’il se passait. Après de nombreux examens, il réussit à poser quelques questions à sa famille qui était arrivée entre temps mais ils étaient restés silencieux. Un docteur est arrivé et c’est à lui qu’il a posé tout un tas de questions : « Docteur, je ne sens pas mes jambes, je ne vois rien alors que je n’ai pas de bandage sur les yeux et j’ai des courbatures de partout. Est-ce que vous pouvez me dire ce qu’il se passe ? » « Avant de vous répondre, je souhaiterais savoir de quoi vous vous souvenez ? » « Hm … c’est flou, je sais que je rentrais à Youghal et que j’étais fatigué, j’ai l’impression qu’on m’a klaxonné mais à part ça … pas grand-chose. » « Votre voiture a été percutée par un poids lourd et, au vu de l’état de votre voiture, vous avez eu Dieu avec vous. Vous aviez le corps en miette, il vous restera quelques cicatrices. Vous n’avez pas eu les vertèbres brisés donc, vous avez de bonnes chances de pouvoir un jour remarcher. » « Mais ? » « Mais pour vos yeux … nous ne pouvons rien faire, vous resterez aveugle, je suis désolé. ». La vérité sans fard était un véritable coup de poignard en plein cœur mais il préférait cela à de faux espoirs. Lorsqu’il se retrouva seul quelques heures plus tard, ses yeux qui ne verraient jamais plus le monde laissèrent échapper quelques larmes. Il lui fallait digérer cette nouvelle et c’était le plus dur.

Durant presque un mois, il se laissa aller, les différents soins le laissaient indifférent. Il se fichait pas mal de ce que les médecins pouvaient bien lui faire. Son rêve de devenir flic était définitivement brisé, il était souvent en colère, agressif. Cette colère qu’il laissait éclater de l’extérieur c’était cette colère envers lui-même pour avoir été aussi idiot de croire qu’il pourrait conduire dans un état de fatigue important. C’est un mois après son réveil que son meilleur ami le secoua comme un prunier –aussi bien physiquement que mentalement, il ne faisait pas dans la dentelle-. Saoirse avait alors pris conscience de la souffrance qu’il occasionnait aux autres et s’excusa avant de se lancer à corps perdu dans sa rééducation. Il était tellement motivé qu’il prenait à bras le corps sa rééducation pour ses jambes mais aussi pour sa vie en tant qu’aveugle. Il apprenait à se fier à ses autres sens, à lire en braille. Bref, à vivre et non pas à survivre. Sa capacité d’adaptation et d’absorption de nouvelles notions pour cette nouvelle vie impressionnait sa famille et le personnel soignant. Petit à petit Saoirse rendait visite à tous les services pour faire le pitre et jouer avec les enfants, il jouait pour eux du violon. C’était sa thérapie, sa façon à lui de faire son deuil de sa vue, de son rêve qui avait volé en éclat.

Pendant trois ans il se concentra uniquement sur sa rééducation. Tout n’a pas été tout rose, il a eu des moments de désespoir, des moments où il pensait qu’il ne récupèrerait jamais ses jambes, qu’il ne pourrait jamais plus courir ou sauter comme avant mais il était toujours bien entouré. Le moment qu’il redoutait et qu’il attendait arriva : la fin de sa rééducation. Pourquoi redouter ? Parce que pendant trois ans, il avait repoussé le moment où il devrait penser à son avenir, à ce qu’il devrait faire un jour pour gagner sa vie car il comptait bel et bien vivre par lui-même et gagner sa vie. Un jour, un enfant hospitalisé à cause d’une leucémie lui dit : « Tu sais Saoirse, tu es doué pour le violon, pourquoi tu ne ferais pas quelque chose avec ton don ? ». C’est vrai qu’avant d’avoir pour objectif d’entrer dans la police il avait voulu faire quelque chose avec la musique. Les conseils de ce petit bonhomme dévoré par sa maladie lui donnèrent du peps. Etre musicien ne payait pas bien quand on n’était pas connu et il avait l’intention de vivre correctement, c’est alors que son meilleur ami lui parla d’un luthier et la curiosité de Saoirse l’emporta. Il découvrit alors ce métier qui le passionna directement. Le vieux luthier cherchait un dernier apprenti et Saoirse se porta volontaire tout en lui confiant qu’il n’y voyait pas. Le vieux luthier lui dit alors qu’il s’en foutait tant qu’il faisait son boulot et qu’il le faisait bien. L’école qu’il trouva, accepta de lui donner ses cours en braille avec l’aide d’un professeur qui viendrait traduire ces derniers sur le papier.

Le jeune homme qu’il était n’avait pas vu la formation passée, c’était si rapide parce qu’il aimait ce qu’il faisait. Le vieil homme le garda comme employé après son diplôme qu’il avait eu haut la main. Le vieil homme lui avait appris à jouer du violoncelle, de la viole et de la guitare même s’il avait encore des progrès à faire. L’amour qu’il portait à ce métier avait été son véritable sauveur. Le vieil homme avait un fils qui devait reprendre sa succession et il lui laissa le choix de rester sous les ordres de son fils ou de partir. Saoirse avait déjà décidé : il voulait monter sa propre boutique à Youghal pour prouver que même avec un handicap on peut faire de magnifiques choses. Il était très reconnaissant envers son Maestro comme il se plaisait à l’appeler, il ne faut pas croire que c’est un hypocrite. Dès lors, Saoirse entreprit de commencer son commerce. Au début, personne ne voulait lui vendre une vieille boutique qu’il convoitait parce qu’ils pensaient que Saoirse ne serait pas à la hauteur, malheureusement pour eux, la famille de Saoirse et lui-même étaient assez têtus et, finalement, ils n’ont pas eu d’autres choix que de la lui céder. Après quelques travaux, le luthier aveugle a ouvert sa boutique. Ce n’était pas facile, au début, il était surtout endetté mais au fur et à mesure, il réussit à remonter la pente et même à se faire un petit nom dans le métier.

Lorsqu’il a entendu dire que les kidnappés étaient de retour, il était fou de joie car cela signifiait que les familles pouvaient enfin se retrouver. Cependant, la tristesse l’envahit lorsqu’il apprit que tout le monde n’avait pas survécu. Aujourd’hui, il essaie, à sa manière –qui n’est pas la meilleure- d’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Allan Lochlainn
membrehello from the other side
○ messages : 94
○ inscription : 23/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 21:16

Bienvenue officiellement parmi nous, je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche j'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saíréann Ahearn
fondatricehello from the other side
○ messages : 595
○ inscription : 07/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 22:02

Bienvenuuuue. J'ai hate d'en savoir plus I love you
Bon courage pour ta fiche. Puis MGG :**:

_________________

we're broken, you and I.
she's broken and she doesn't know how to fix herself. but she wonders if he's willing to take the broken pieces of her and hold them in his hands. she wonders if it's enough. she just has to trust that he’ll stay there, that he’ll take the fragile pieces and guard them. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eoghan Murphy
membrehello from the other side
○ messages : 480
○ inscription : 23/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 22:31

Bienvenue mon tout beau.
Bon courage pour ta fiche. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kelaan Ahearn
fondateurhello from the other side
○ messages : 311
○ inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 23:11

Bienvenue ici et super choix

_________________

hello from the other side
Hello, it's me. i was wondering if after all these years you'd like to meet, to go over everything. they say that time's supposed to heal but I ain't done much healing. hello, can you hear me? i'm in California dreaming about who we used to be. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aisling Doyle
membrehello from the other side
○ messages : 55
○ inscription : 23/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mer 27 Jan - 23:11

Bienvenue officiellement ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siobhàn Gogarty
membrehello from the other side
○ messages : 646
○ inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Jeu 28 Jan - 9:59

Bienvenue ici!
MGG, quel choix! J'ai hâte d'en savoir plus sur lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Jeu 28 Jan - 11:14

Héhé merci tout le monde :)
Ma fiche est en bonne voie fufufu
MGG est tellement chou, sexy et mignon que j'ai opté pour lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sassy Cavanagh
membrehello from the other side
○ messages : 44
○ inscription : 23/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Jeu 28 Jan - 15:50

je n'avais pas passé dans la section invités, mais ton personnage en jette, je tiens à le dire.
bienvenue officiellement et courage pour le reste de ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 20:15

Merci beaucoup Sassy ça fait très plaisir d'entendre ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saíréann Ahearn
fondatricehello from the other side
○ messages : 595
○ inscription : 07/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 21:07

bravo, tu es maintenant validé


j'ai hâte de te voir rp avec nous I love you

Félicitations, tu peux maintenant participer à la vie du forum, mais pour ça, il y a quelques petits points à bien savoir et à faire.
○ tu peux terminer de remplir correctement ton profil, n'oublie pas de mettre le crédit de ton avatar, bazzart n'est pas un crédit.
○ tu dois recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'une autre personne ne vienne avec ta tête.
○ tu dois aussi recenser ton métier.
○ tu peux poster une fiche de lien pour te trouver des amis avec qui rp, c'est toujours utile.
○ si tu es un personnage de la liste des enlèvements, il ne faut pas oublier de te recenser aussi.
○ Des fiches rps et des signatures ont été mises à ta disposition juste ici lorsque tu seras prêt à rp.
○ surtout, have fun et il faut rester prudent.

_________________

we're broken, you and I.
she's broken and she doesn't know how to fix herself. but she wonders if he's willing to take the broken pieces of her and hold them in his hands. she wonders if it's enough. she just has to trust that he’ll stay there, that he’ll take the fragile pieces and guard them. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 21:11

Oh oui merci beaucoup
*va faire tout ce qu'on lui demande*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 21:14

Saíréann Ahearn a écrit:
j'ai hâte de te voir rp avec nous I love you
A peine validé et déjà des blagues sur les aveugles ?

Bienvenue par ici
haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saoirse O'Sullivan
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 21:15

xDDD j'avais même pas fait gaffe !
Merci (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saíréann Ahearn
fondatricehello from the other side
○ messages : 595
○ inscription : 07/01/2016

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée] Mar 2 Fév - 21:22

moi non plus c'était pas voulu x) j'fais des blagues sans m'en rendre compte

_________________

we're broken, you and I.
she's broken and she doesn't know how to fix herself. but she wonders if he's willing to take the broken pieces of her and hold them in his hands. she wonders if it's enough. she just has to trust that he’ll stay there, that he’ll take the fragile pieces and guard them. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Dans les yeux d'un aveugle, le monde n'est pas toujours noir [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fini le savon dans les yeux!!!
» Le lavage des cheveux et l'eau dans les yeux ...
» a propos des gouttes dans les yeux de bébé
» crotte dans les yeux
» Le costume le plus cher du monde en vente à Londres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE HAVE YOU BEEN :: ARRIVEE :: HELLO, IT'S ME :: BIENVENUE À YOUGHAL-