AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

j. dolan ▬ casper the friendly ghost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Jeu 28 Jan - 23:30

Jasper Nathanael Dolan (Teller)


casper the friendly ghost
nom : anciennement Teller, il a fait une demande pour reprendre le nom de jeune fille de sa mère, Dolan, suite à la tragédie qui a touché sa famille. Ce changement d'identité lui a permis de retrouver son anonymat et de faciliter sa reconstruction
prénom : Jasper (sa mère a tenu à ce que tous ses enfants aient des prénoms commençant par la lettre J) ; Nathanael (en hommage à son grand-père paternel)
âge : trente-deux ans
date et lieu de naissance : 12 septembre 1983 à Dix Hills dans l'Etat de New York
vos origines : étant né à New York, il est américain, mais sa mère est originaire de Youghal en Irlande (elle a fuit le village après sa majorité et a coupé les ponts avec sa famille pour des raisons jamais explicités à ses enfants)
métier : anciennement soldat du feu, il travaille désormais en tant que barman dans un bar du coin
orientation sexuelle : hétérosexuel (il a cependant eu quelques expériences homosexuelles par le passé)
statut matrimonial : sa petite amie (June Evans) est décédée en mettant au monde leur fille, Merrin. Il est donc aujourd'hui père célibataire.
côté financier : son salaire modeste lui permet tout juste de couvrir ses dépenses, mais ça ne le gêne pas plus que ça. Jasper a toujours vécu simplement.
les crédits : naivny.

un peu plus sur toi
 
Vous voulez qu’on vous parle de Casper ? Bah j’dirai que tout se résume à son surnom ! Ce type est invisible. J’dis pas qu’il est ultra timide, ou inintéressant au point de donner l’impression de pas exister, ou quoi qu’ce soit d’ce genre, non : c’est juste qu’il se laisse pas approcher, il est du genre…insaisissable. Non, c’est pas encore tout à fait ça... Disons qu’il veut pas qu’on apprenne à le connaître. Il donne toujours l’impression d’être de passage. C’est le genre de mec mystérieux qui attire les filles comme des mouches ! Mais il n'a pas l'air plus intéressé que ça par les nanas. Sûrement parce que sa dernière copine est morte en couche. Ca vous marque ce genre d'histoire... Et puis il a sa gosse en charge, il doit pas avoir des masses de temps pour ces bêtises. Il n’est pas toujours hyper aimable, j’dirai même qu’il a plutôt un sale caractère et il s’emporte facilement. C'est qu'il est susceptible le garçon... Casper est pas hyper causant de manière générale. Enfin disons qu’au moins : il ne parle pas pour rien dire. C’est pas le genre de collègue qui vous raconte ce qu’il a fait de son weekend ou ce qu’il pense de ce qui se passe en ce moment dans les actualités. Du coup, c'est un plus pour son boulot parce qu'il parait à l'écoute de ses clients. Faut pas croire qu'il a que des défauts pour autant ! Il est pas rancunier pour un sous par exemple. Il a même continué à rendre visite à son frère en taule alors qu'il avait massacré toute leur famille... C'est vous dire ! C'est un gars altruiste et qui hésite jamais à se sacrifier pour les autres. C'est pas pour rien qu'il a longtemps été pompier à New York... Si ça avait tenu qu'à lui, il bosserait encore à la caserne, sauf qu'il a eu sa gamine et que pour obtenir sa garde, il a dû démissionner. Encore un sacrifice, vous voyez ? Enfin tout ça pour dire qu’on voit bien qu’un truc le torture, il est toujours sur la défensive, il… En fait, il donne l’impression d’être toujours à deux doigts de mettre les voiles. Si un jour il disparaissait sans laisser de traces, ça m’surprendra pas, même si ça m’attristera. Parce qu’il est attachant mine de rien… Ouais… C’est un fantôme ce garçon. C’est dommage mais qu’est-ce qu’on peut y faire ?  

Depuis combien de temps es-tu à Youghal et que penses tu de cette ville ?
Jasper vient seulement d’aménager à Youghal, avec sa fille Merrin et des amis à lui. Le décor le change bien évidemment de sa vie new yorkaise, mais ça ne le dérange pas autant qu’il se l’était imaginé. Le trafic incessant ne lui manque pas plus que l’impolitesse des habitants de la Grosse Pomme ou l’indélicatesse des touristes.
En fait, dès l’instant où il a posé ses bagages sur le sol irlandais, Jasper a eu l’impression de retrouver un foyer, d’être enfin à sa place. Pourtant, avant son déménagement, il n’avait jamais posé un pied sur ce continent… Peut-être que c’est simplement lié à l’affection qu’il éprouvait pour sa mère défunte, de nationalité irlandaise, et de qui il a l’impression de se rapprocher ? Ou peut-être qu’il associe cette ville à celle dans laquelle il a grandi et connu des jours heureux ? Tout ce qu’il espère, c’est que les évènements ici ne tourneront pas aussi mal qu’à Dix Hills…  

Quelle est votre position vis à vis des enlèvements ayant eu lieu avant les années 2 000 ?
L’ancien pompier a eu vent de ces histoires de séquestration peu de temps après son arrivée, à force d’entendre des rumeurs à ce propos dans le bar où il travaille. Pour être tout à fait honnête, il se sent concerné par cette affaire, à l’image des habitants de Youghal. S’il n’avait à penser qu’à lui, peut-être que la menace du retour du kidnappeur ne l’intimiderait pas, mais voilà : il n’est plus seul. Il a doit veiller sur Merrin aujourd’hui et la pensée que quelqu’un pourrait la lui prendre et lui faire le moindre mal le terrifie…  

Où est-ce que tu te vois dans le futur ?
Il fut un temps où Jasper était un garçon plein de vie, ambitieux, qui se plaisait à tirer des plans sur la comète et à se projeter dans un futur encore vague et plein de possibilités. Ce garçon a disparu peu de temps avant les vacances d’été de l’an 2000. Il a disparu le jour où son frère ainé, Jared, a abattu leur famille avant de se rendre au lycée qu’il fréquentait pour abattre une poignée d’élèves, dont sa petite amie. A partir de ce jour, Jasper s’est figé. Il n’a plus été capable d’avancer et a passé les quinze années suivantes à survivre plutôt qu’à vivre. Il ne s’est pas coupé totalement du monde, s’est même lancé dans une carrière de pompier, mais il ne s’est jamais intégré à son unité, n’a jamais eu la moindre relation sérieuse, craignant de se laisser approcher par qui que ce soit, par peur d’avoir à revivre la douleur d’une séparation brutale et définitive. Il a continué à rendre visite à son frère, une fois par mois, plus pour se torturer que par réelle envie de passer du temps en sa compagnie.
Suite au décès de sa petite amie, June, il a touché le fond. Sans l’intervention d’Elijah, il serait parvenu à mettre fin à ses jours et à la culpabilité qui le ronge depuis ce JEUDI où son frère lui a arraché tout ce à quoi il tenait. Le mercenaire ne lui a pas simplement sauvé la vie mais lui a surtout donné une chance de se racheter en prenant ses responsabilité et en assumant sa paternité. Merrin est son unique raison de vivre. Le trentenaire aimerait pouvoir dire qu’un seul regard sur elle lui permet d’oublier son passé, mais ce n’est pas le cas. Dès qu’il la voit, il pense plutôt à tout ce qui lui manque et au fait qu’il pourrait la perdre, elle… Il se demande si Jared ne va pas chercher à terminer le travail et la lui arracher elle aussi. Parce que c’est ce qui arrive à tous ceux qu’il aime, non ? Ils disparaissent…  
[] passé simple [] indicatif présent  [] futur simple

derrière l'écran
ton pseudo : cha. âge : vingt-six yo. pays : francia. fréquence de connexion : surtout les weekends. comment t'es arrivé ici ? : en flânant du côté de prd. un commentaire ? : il est très beau ce forum     ton personnage : [] inventé [] scénario [] pv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Jeu 28 Jan - 23:31

What's it like to die?


Like...being born, only backwards.

DIX HILLS, NY
« Sho Heen, Sho lo, lu la lo, lu la lo
Sleep my angel oh I'll watch o'er you
The moon is here and the stars adore you
Close your eyes and sleep tonight
Oh my blessed angel, here again, goodnight.
»
- Maureen Teller, septembre 1983.
Lorsque Maureen Teller se rend avec son époux au service des urgences à cause de douleurs au ventre et au dos, elle ne s’attend pas à en ressortir avec un second garçon sur les bras. L’annonce de sa grossesse, le jour-même de son accouchement, la terrifie. Pas seulement parce qu’elle n’a rien prévu pour accueillir ce bébé mais avant tout parce qu’elle éprouve déjà des difficultés à gérer son premier né, Jared. Elle craint de ne pas être capable d’éprouver d’affection pour ce petit être qui va entièrement dépendre d’elle et de sombrer à nouveau dans une profonde dépression… Jusque là en effet, Maureen n’est pas parvenue à établir de connexion avec Jared qui lui fait vivre un véritable enfer depuis un an et pour qui elle en est venu à éprouver de la rancœur. Une rancœur qui la fait bien entendu culpabiliser mais contre laquelle elle ne peut pas lutter. Pourtant, à la seconde où Jasper pousse son premier cri, la parturiente tombe amoureuse de lui. Elle éprouve ce qu’elle n’a pas été en mesure de ressentir lors de son premier accouchement qui avait été particulièrement éprouvant. Maureen est transcendée de bonheur et son instinct de mère s’éveille enfin, en même temps que le petit garçon qui, blottie contre sa poitrine, la dévore du regard. La jeune femme découvre ainsi les joies de la maternité auprès de son second garçon qui a un comportement totalement différent du premier. Quand Jared pleurait quasiment sans discontinuer en sa présence, Jasper, lui, s’avère être un bambin paisible, curieux de tout et rieur. Alors que son ainé refusait catégoriquement le sein de sa mère et repoussait les biberons qu’elle tentait de lui donner, n’acceptant que ceux délivrés par son père, Jasper, de son côté, se montre docile et recherche toujours avidement sa présence. On pourrait facilement imaginer qu’une relation conflictuelle naitra forcément entre les deux garçons, pourtant ce n’est pas ce qui se produit. Jared s’avère rapidement intrigué par la présence de son cadet et, les seuls moments où il semble s’intéresser à quoi que ce soit sont ceux où il observe Jasper explorer le monde qui les entoure. De bébé braillard, Jared est en effet devenu un enfant taiseux (il ne prononcera ses premiers mots qu’après son petit frère et uniquement pour s’adresser à ce dernier), la plupart du temps amorphe, qui joue peu et semble se lasser vite de tout et de tout le monde. En comparaison, Jasper est un véritable bonheur pour tout la famille Teller : enthousiaste, espiègle, un peu turbulent mais toujours soucieux de satisfaire son entourage, faisant preuve d’empathie et de curiosité, il est une véritable bouffée d’oxygène pour ses parents. Mais la fascination que son frère lui porte est à double tranchant et Jasper apprend très tôt à se méfier de lui, même s’il continue à rechercher sa compagnie. Parce que Jared est imprévisible, souvent mesquin voire parfois cruel…
C’est pour cette raison que, lorsque leur mère tombe à nouveau enceinte et accouche cette fois d’une petite fille prénommée Jenny, Jasper se montre très protecteur envers elle, s’arrangeant pour ne jamais laisser son frère seul en compagnie de la petite. S’il n’a jamais semblé éprouver de jalousie à l’encontre de Jasper, les choses s’avèrent différentes avec Jenny que l’ainé de la fratrie se met rapidement à malmener. C’est également durant cette période qu’il fait la connaissance de June et Jill Evans, deux sœurs qui viennent d’aménager près de chez eux et avec qui il passera dorénavant tout son temps libre. Bien sûr, Jared les suit partout, figure silencieuse en marge de leur quatuor bientôt connu de tous les habitants de Dix Hills. On prête très vite une relation amoureuse à Jasper et Jill et, effectivement, à l’adolescence, leur relation d’amitié évolue. Dans un premier temps, par crainte des réactions de Jared et June (qui a toujours eu un petit faible pour le cadet des frères Teller), ils gardent leur relation secrète. Mais c’est une petite ville et les choses finissent par se savoir. Deux semaines après l’officialisation de leur couple, Jared fait une tentative de suicide.

« It’s gonna be okay. I’m gonna take care of everything. The lesson’s gonna be tough but once you’ll get it, everything will be okay, I promise. That’s what big brother are for, right ? To show the way, take the risks for their baby brother… I’m doing it for you. Try and remember that, Jasper… I’m doing it because I love you. »
- Jared Teller, juin 2000.
Les années passent et les trois enfants Teller grandissent dans leur domicile perdu au milieu des bois entourant la ville tranquille de Dix Hills. Jared n’a pas obtenu son diplôme de fin d’étude et est actuellement sans emploi, dans un état de dépression suffisamment préoccupant pour que le psychologue qu’il consulte depuis près de deux ans lui prescrive du Prozac. Jenny, âgée de dix ans est une petite fille modèle et prometteuse, un peu trop réservée du goût de ses proches mais qui a un bel avenir devant elle. Jasper, lui, commence à sérieusement réfléchir au sien… Il est sur le point de terminer le lycée avec d’assez bons résultats pour pouvoir choisir entre plusieurs universités, toutes éloignées de son foyer. Il ne sait pas encore s’il va poursuivre ses études ou bien prendre une année sabbatique et voyager. Il a toujours rêvé de visiter l’Irlande dont sa mère lui parle si peu… Il est encore en couple avec Jill mais prévoit de mettre un terme à leur relation durant l’été. Il l’aime beaucoup mais se sent un peu coincé avec elle… Cependant, l’adolescent de bientôt dix-sept ans ne s’en fait pas trop. Après tout jusque là, la vie lui a toujours souri et il est plein d’une insolente confiance dans son avenir. La chute n’en sera que plus douloureuse.
Ce JEUDI débute pourtant comme n’importe quelle autre journée. Il se lève, avale en vitesse le petit déjeuner que son frère lui a servi dans la chambre qu’ils partagent depuis l’enfance, puis file dans la salle de bain se préparer. C’est pendant qu’il termine de s’habiller qu’il commence à se sentir étrange, un peu nauséeux, inhabituellement fatigué. Alors qu’il commence à s’inquiéter, son frère le rejoint et à son regard, Jasper comprend que quelque chose cloche… Jared prépare un de ses sales coups… Sauf que le sale coup en question est déjà en marche et qu’il n’y a plus rien que Jasper puisse faire. Il a sans le savoir avalé une forte quantité de somnifères et sombre avec angoisse dans un sommeil sans rêve. Lorsqu’il reprend conscience des heures plus tard, il est déjà trop tard. Une odeur de poudre, de sang et d’autres fluides corporelles règne dans l’habitation. Alors qu’il s’aventure à l’extérieur de sa chambre, Jasper découvre avec horreur les corps sans vie de sa sœur et de ses deux parents au milieu du salon. Son voisin a également été abattu d’une balle dans la tête et son corps git sur le pas de la porte d’entrée. Jasper n’apprendra que bien plus tard, en salle d’interrogatoire, que son frère ne s’est pas contenté de massacrer sa famille et son voisin, mais qu’il s’est ensuite rendu dans son lycée où il a fait sept autres victimes, dont Jill, et a blessé une douzaine d’autres étudiants.  

« I have nothing left. Nothing except him… I’m dead. He killed everything I was, everything I was supposed to be. And the worst part is : I’m indeed here, among you, able to breath and all… He did more than just kill me. I don’t know if that makes any sort of sense to you Sir, but that’s how I feel… »
- Jasper Teller, septembre 2000.
Le procès de Jared s’étale sur plusieurs mois. Jasper a été contraint de quitter son foyer, considéré comme scène de crime et s’est installé chez ses grands-parents paternels, vivants à Dix Hills. Suspecté dans un premier temps d’être le complice de son frère, il a passé quelques jours en détention avant d’être relâché. Mais s’il n’est plus emprisonné à proprement parler, il n’en reste pas moins contraint de se cloitrer entre quatre murs pour éviter l’hostilité de ses voisins qui le jugent en partie responsable de tout le malheur qui s’est abattu sur leur ville. June, la sœur de sa défunte petite amie, est la seule à continuer d’essayer de le soutenir, mais par peur que qui que ce soit décide de s’en prendre à elle pour cette raison, Jasper n’a de cesse de la repousser. Au moment où la sentence de son frère est prononcé, il n’a plus aucun allié. Tout le monde lui reproche d’avoir cherché à défendre Jared qui, grâce à un excellent avocat, n’est condamné qu’à une peine de trente ans d’emprisonnement, dont quinze années incompressibles. Ses propres grands-parents le prennent en grippe et ne l'hébergent que parce qu'ils considèrent cela comme un geste chrétien. Ils n'ont jamais apprécié Maureen (l'accusant de les éloigner de leur fils unique) et considèrent que la manière dont elle a élevé ses enfant est à l'origine du drame qui s'est produit et a traumatisé toute la population. Deux mois après le verdict, un cancer généralisé est diagnostiqué à la grand-mère de Jasper qui décède en trois semaines à peine. Le jour de son dix-huitième anniversaire, son veuf offre une valise à son petit-fils et lui signifie qu'il n'est plus le bienvenue chez lui, ou à Dix Hills. Jasper, rongé par la culpabilité, ne cherche pas à protester mais rassemble ses affaires et quitte sa ville natale dans l'heure qui suit.

NEW YORK, NY

« You’re looking at an obvisouly disturbing live shot. That is the World Trade Center and we have unconfirmed report that a plane has crashed in one of the tower… »
- CNN live, septembre 2001
Jasper vient à peine de s'installer à la Grosse Pomme lorsque les attentats du World Trade Center surviennent. Si ces événements le traumatise, à l'image de tous ses concitoyens, le tout jeune homme parvient à faire ressortir au moins un point positif de tout ce malheur : voir les pompiers en action lui a donné l'envie de les imiter, de se rendre utile...et peut-être, de rembourser la dette qu'il estime avoir envers l'univers. Car s'il a défendu Jared lors de son éprouvant procès et garde contact avec lui, il ne se sent pas moins responsable de ses crimes. Après tout, juste avant d'agir, son frère ne lui a-t-il pas dit qu'il faisait tout ça pour lui ? Et n'aurait-il pas pu l'empêcher d'agir, lui qui avait conscience que quelque que chose clochait chez Jared ? Mais s'il pense avoir trouvé sa voix, Jasper n'a pas encore l'âge légal pour devenir pompier de New York. En attendant, il se cherche donc des petits boulots afin de payer son loyer. Ses maigres économies et l'argent qui lui reste après avoir réglé les frais d'avocat de son frère lui permettent juste de vivoter car la vie ici coûte cher ici. Il devient donc caissier, serveur, fait la plonge et le ménage pour de petites entreprises, se faisant le plus discret possible et disparaissant chaque fois qu'il est reconnu quelque part. Encouragé par l'avocat chargé de la défense de son frère avec qui il est resté en lien, il fera d'ailleurs cette année-là une demande de changement de nom, afin de retrouver un peu d'anonymat. Jasper Teller disparait donc pour devenir Jasper Dolan (nom de jeune fille de son irlandaise de mère).
Dès qu'il atteint ses vingt-et-un ans, n'ayant rien perdu de sa motivation, Jasper entame une formation de pompier. Il réussi ses concours et passe sans difficultés les tests d'aptitudes. Il est affecté à la brigade 33 de New-York où il restera trois ans, avant d'être transféré à la brigade 55 du Queens pour un souci d'intégration. Même si son dossier est exemplaire, Jasper se montre en effet trop renfermé aux yeux de ses camarades combattants du feu. Bien qu'il ne se montre pas franchement plus ouvert au sein de sa nouvelle caserne, son expérience lui permet de se fondre plus intelligemment dans le décor. En parallèle, le jeune homme continue de rendre visite chaque mois à Jared dans la prison d'État de New-York où il purge sa peine.

« I have no intention of leaving you here, considering you could open your fucking mouth and that you’re bleeding out. Now hurry. If I had wanted to kill you, you’ll be right there with a third eye… »
- Elijah Haynes, octobre 2013
Le pompier est âgé de trente ans lorsqu'il fait une rencontre qui va bouleverser son existence jusque la routinière et monotone. Tandis qu'il rentre chez lui après une garde de vingt-quatre heures à la caserne, il reçoit une balle perdue dans l'épaule. A l'autre bout de l'arme se tient Elijah Haynes, mercenaire agissant pour le compte d'une mafia locale. L'homme ne sera jamais vraiment capable d'expliquer pour quelle raison il prend le risque de le soigner au lieu de simplement le considérer comme un dommage collatéral et de l'abattre. Mais c'est ainsi que les choses se passent. Elijah conduit le pompier dans son antre pour extraire la balle de sa chair et la femme qui partage sa vie, Jade, aide le pompier à s'enfuir dès qu'il est en mesure de le faire. Les menaces proférées par le mercenaire dissuade Jasper de l'identifier comme son agresseur et le pompier tente de reprendre le cours de sa vie et de profiter de son premier arrêt de travail en près de dix ans de carrière.
C'est pendant sa période de convalescence qu'il fera une seconde rencontre décisive, en la personne de Rose, une fleuriste de qui il tombera amoureux. Leur relation s'étalera sur plusieurs mois, durant lesquels Jasper s'échinera à lui dissimuler son passé, par crainte de la perdre. Mais la jeune femme finit par apprendre la vérité et, à la suite d'une dispute, c'est le pompier lui-même qui mettra fin à leur relation pour s'éviter d'être rejeté par Rose. C'est le début d'une nouvelle descente aux enfers. Une descente aux enfers qui se soldera par un grave accident lors d'une intervention. Lorsqu'il sort de son coma, il découvre un visage familier à son chevet : celui de June Evans...

« I love you. I’ve always loved you, Jasper. Since the day we met… »
- June Evans, août 2014.
Aux côtés de June, qui le soutient plus que quiconque pendant sa longue et pénible convalescence, Jasper réapprend à vivre et à faire confiance. Avec elle, il peut enfin être lui même et n'a plus à vivre dans la crainte que son secret soit percé à jour. Ils sont en couple depuis quelques mois seulement lorsque la jeune femme apprend qu'elle attend son enfant. La nouvelle est loin de réjouir Jasper qui craint d'engendrer un nouveau monstre, à l'image de son frère, autant que de s'éprendre d'un être qui pourrait bien lui être arraché... Il nage encore en pleine confusion lorsqu'Elijah et Jade s'immiscent une nouvelle fois dans sa vie. Alors qu'il est de service et gère avec ses équipiers une situation de crise, Elijah le kidnappe pour qu'il prenne sa petite amie en charge. Cette dernière est en effet sur le point d'accoucher de jumeaux et Jasper l'aidera à mettre au monde les garçons de l'homme qu'il redoute autant qu'il le fascine... Cet homme sombre qui, par bien des aspects, ressemble à ce frère dont l'absence lui pèse malgré tout. Lorsqu'il rentre chez lui après cette rude journée et retrouve June, le pompier se sent enfin prêt à assumer son rôle de futur père.
Malheureusement, les choses ne se passeront absolument pas comme ils l'escomptaient. L'accouchement s'avère long et des complications surviennent durant la délivrance, entrainant le décès de June, quelques heures seulement après la naissance de leur fille Merrin. Pour Jasper, cette nouvelle perte est insupportable et, à bout, cherchant un coupable à ses malheurs, cherchant à expier ses propres erreurs et ne pouvant atteindre son frère, il se rend au domicile des Haynes avec l'intention d'abattre Elijah. Ou plutôt, celle de se faire abattre par lui. Mais les choses ne tournent une fois encore pas comme il le pensait et, au lieu d'accepter le rôle de bourreau, Elijah devient son sauveur...

YOUGHAL, IRLANDE

« Take us. Take us with you, Elijah. There's nothing for me here. Nothing but bad memories. I don't belong here anymore. Please... You have to take me and Merrin with you. »
- Jasper Dolan, novembre 2015
Les semaines passent, se transformant en mois. Jasper se remet tant bien que mal de la disparition soudaine de sa petite amie, se raccrochant désespérément à sa fille nouvellement née. Il doit d’ailleurs se battre pour obtenir sa garde, les parents de June s’opposant à ce qu’il l’élève. Ils lui reprochent de faire un travail dangereux qui finira par en faire une orpheline et qui, en plus de cela, ne lui laisse pas suffisamment de temps pour s’en occuper comme il el faudrait. Conscient qu’ils disent vrai et voulant mettre toutes les chances de son côté, Jasper finit donc par abandonner sa carrière de pompier pour ne garder que le job de barman qu’il occupait en tiers-temps jusque là. Sa fille et lui s’apprivoisent petit à petit et Jasper finit par obtenir gain de cause dans l’affaire l’opposant à ses beaux-parents. Mais alors que celle-ci se règle, une autre affaire s’ouvre… Une affaire bien plus sérieuse et qui pourrait avoir de lourdes conséquences puisque Jared vient de demander la réouverture de son dossier pour vice de procédure et a toute une batterie d’avocats véreux derrière lui… L’idée qu’il puisse sortir et s’en prendre à sa fille rend Jasper malade. C'est pour cette raison que, lorsqu'il entend parler du projet d’Elijah de quitter le territoire américain pour partir vivre en Irlande avec sa famille, l’ancien pompier saute sur l’occasion. Il lui parle même de la ville où est né et a grandi sa mère, Youghal, et lui promet de l'aider à s'y installer. En un mois à peine, leur départ s’organise et c’est sans regret, mais la peur au ventre, que Jasper quitte les Etats-Unis pour rejoindre le sol irlandais. Il a pris contact avec la famille de sa défunte mère qui, contre toute attente, a accepté de l’aider dans ses démarches et une fois que lui et sa fille seront sur place. S’il est ravi de faire connaissance avec cette partie de sa famille, Jasper se pose tout de même un tas de question : Pourquoi n’ont-ils jamais cherché à entré en contact avec lui ? Pourquoi aucun d'eux ne s’est manifesté au moment de la mort de Maureen ? Qu’est-ce qui a pu pousser sa mère à quitter sa ville natale dans un premier temps ? Pourquoi avait-elle coupé les ponts avec eux ? Ont-ils quelque chose à cacher ? Pour l’instant, Jasper n’a osé questionner aucun des membres de la famille Dolan à ce propos. Il se contente de prendre ce qu’ils veulent bien lui donner, sans se montrer trop exigent, et de profiter de la chance qui lui est donnée de repartir de zéro.
Tout ce qu’il espère à présent, c’est qu’il va avoir droit à une accalmie. Mais Youghal est-il véritablement l’endroit le plus propice pour cela ? Rien n’est moins sûr…  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saíréann Ahearn
fondatricehello from the other side
○ messages : 595
○ inscription : 07/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 0:52

Bienvenue I love you
Bon courage pour la suite de ta fiche

_________________

we're broken, you and I.
she's broken and she doesn't know how to fix herself. but she wonders if he's willing to take the broken pieces of her and hold them in his hands. she wonders if it's enough. she just has to trust that he’ll stay there, that he’ll take the fragile pieces and guard them. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kelaan Ahearn
fondateurhello from the other side
○ messages : 311
○ inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 4:19

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche

_________________

hello from the other side
Hello, it's me. i was wondering if after all these years you'd like to meet, to go over everything. they say that time's supposed to heal but I ain't done much healing. hello, can you hear me? i'm in California dreaming about who we used to be. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 9:23

Merci vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sassy Cavanagh
membrehello from the other side
○ messages : 44
○ inscription : 23/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 15:07

sérieusement, il y a un vent de personnages magnifiques, des plumes à tomber, des idées géniales. j'aime beaucoup ton pseudo aussi, bref, bienvenue par ici avec canon-boyd et courage pour le peu qui te reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 16:46

Ow c'est gentil ! Merci pour ce petit message et au plaisir de RP ensemble. J'aime tellement Miss Roden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siobhàn Gogarty
membrehello from the other side
○ messages : 646
○ inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 18:22

Boyd Je suis dingue de ce mec, il est tellement parfait I love you

Bon courage pour ta fichette et bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Ven 29 Jan - 18:57

Merci ma belle   J'aime beaucoup ton avatar aussi ! Au plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erwan Taggart
membrehello from the other side
○ messages : 260
○ inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Sam 30 Jan - 17:00

Bienvenue parmi nous.
J'espère que tu te plairas.
La moindre question, surtout n'hésites pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Sam 30 Jan - 21:16

OH MY GOD ! Cet avatar ! CRAZY est un de mes films préférés
Merci en tout cas.

J'en profite pour signaler que je suis exceptionnellement dans ma famille ce weekend, d'où la non avancée de ma fiche... Je fais au plus vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kelaan Ahearn
fondateurhello from the other side
○ messages : 311
○ inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Dim 31 Jan - 13:49

Par contre, un truc déforme le forum dans ta fiche ou c'est maybe ta signature, si elle dépasse les 430 px Faudra regarder
OUI OUI, je fais mon chiant

_________________

hello from the other side
Hello, it's me. i was wondering if after all these years you'd like to meet, to go over everything. they say that time's supposed to heal but I ain't done much healing. hello, can you hear me? i'm in California dreaming about who we used to be. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Dim 31 Jan - 14:12

Ah ? Chez moi y avait pas de déformation mais du coup j'ai modifié le code. J'espère que c'est mieux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nioclás Dwyer
fondateurhello from the other side
○ messages : 100
○ inscription : 22/12/2015

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Dim 31 Jan - 14:27

Parfait, merci mon petit I love you (mon écran est p-e plus petit )

_________________


the dark i know well
there's a part i can't tell, about the dark i know well. I don't scream though I know it's wrong. I just play along. I lie there and breathe. Lie there and breathe. I wanna be strong.  byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Dim 31 Jan - 14:33

Ouais j'ai un gros bébé et comme je suis une taupe, je fait des zooooom sur les pages ! J'essaierai de faire bien attention à l'avenir en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kelaan Ahearn
fondateurhello from the other side
○ messages : 311
○ inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost Dim 31 Jan - 22:29

bravo, tu es maintenant validé


c'est une très jolie fiche tout ça I love you très émouvante et tout, puis boyd est un super choix. j'ai bien hâte de voir ce que le petit donnera au fil des rps

Félicitations, tu peux maintenant participer à la vie du forum, mais pour ça, il y a quelques petits points à bien savoir et à faire.
○ tu peux terminer de remplir correctement ton profil, n'oublie pas de mettre le crédit de ton avatar, bazzart n'est pas un crédit.
○ tu dois recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'une autre personne ne vienne avec ta tête.
○ tu dois aussi recenser ton métier.
○ tu peux poster une fiche de lien pour te trouver des amis avec qui rp, c'est toujours utile.
○ si tu es un personnage de la liste des enlèvements, il ne faut pas oublier de te recenser aussi.
○ Des fiches rps et des signatures ont été mises à ta disposition juste ici lorsque tu seras prêt à rp.
○ surtout, have fun et il faut rester prudent.

_________________

hello from the other side
Hello, it's me. i was wondering if after all these years you'd like to meet, to go over everything. they say that time's supposed to heal but I ain't done much healing. hello, can you hear me? i'm in California dreaming about who we used to be. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: j. dolan ▬ casper the friendly ghost

Revenir en haut Aller en bas

j. dolan ▬ casper the friendly ghost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Casper le gentil fantôme
» MU Ghost Whisperer
» Ghost Whisperer
» Ghost Whisperer !
» + ghost keeping me alive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE HAVE YOU BEEN :: ARRIVEE :: HELLO, IT'S ME :: BIENVENUE À YOUGHAL-