AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

bye bye bye. / siobhàn + stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Stella Crossgrove
membrehello from the other side
○ messages : 252
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: bye bye bye. / siobhàn + stella Dim 31 Jan - 8:25

coyote ugly
à la plage. au mois de janvier. - ils sont fous, ils sont jeunes, mais surtout, ils n'ont pas assez d'argent pour aller faire la fête en ville. alors, les jeunes fêtards des alentours se rencontrent à la plage, bravant le froid et l'humidité, en quête d'aventure. //

Cette seconde, ce moment est unique. Ce n'est pas comme un livre que tu peux relire des dizaines de fois. Pas comme un film que tu peux rembobiner, encore et encore, pour revivre ta scène préféré. Ce n'est pas non plus clic, une comédie avec Adam Sandler, ou il pouvait choisir ses moments favoris, les revoir au ralenti, faire des choix différents. Cette seconde, ce moment est unique. Profites-en. Vis. Bouge. Ne perds pas ton temps à penser aux conséquences et fonces. Fonces droit devant. Nages dans l'océan en plein hiver, si c'est ce que t'as envie de faire. L'eau est froide? Et puis? Sens ton cœur qui bat la chamade. L'adrénaline qui se propage dans tes veines. Mais l'eau est vraiment froide, conscience. J'aime bien romaniser chaque moment, mais je me les gèles. Restes ici si t'as envie, moi je me barre. Ciao.

C'est ainsi que, je, Stella Crossgrove perdit conscience, en plein mois de Janvier, à la plage de Youghal, Irlande, après avoir courageusement trempé mon gros orteil dans l'eau salée. Le fait que j'eus bu shot après shot sur un estomac vide précédemment, n'ayant, bien sûr, aucune corrélation avec cet événement.

Bien que mon expérience dans l'autre monde fut assez courte, je reviens pleine de bonnes nouvelles, les amis. Dans mon délire inconscient, j'eus la chance rencontrer Dwayne Johnson, avec qui, cachez votre jalousie mes dames, j'ai ouvert la fabrique à bébé. On peut donc croire que oui, il y a bien un paradis pour les gens comme nous, les rejetés, les alcoteens.

On peut aussi croire qu'il y a un enfer, puisque je vous écrit en ce moment. La preuve, que c'est le démon qui m'a réveillé de ma merveilleuse utopie, sous la forme d'un mec se prenant soudainement pour un life guard alors que, ALLO, Dwayne Johnson va être dans Bay Watch, il n'y avait pas de soucis à se faire, j'étais saine et sauve dans ses bras bronzés, musclés, huilés...

Une vague de chaleur envahit mon corps. Est-ce toi, conscience? Ou les bras oints de The Rock, m'enveloppant amoureusement?

Non, c'est Belzébuth, qui approche rapidement, trop rapidement, son visage du mien. Il profite de mon malaise pour poser ses lèvres sur les miennes – Des images flashent dans ma tête. Ses dents. De l'huile. Ses cheveux. La voix de Dwayne. Ses cheveux – c'est des ramens? Il se croit en 2002? Timberlake much?

C'est la goutte qui fait déborder le vase, ou plutôt, ma bouche. Les shots se mélangent à mon suc gastrique et a un chewing-gum avalé (faute de papier) et tel une expiration de baleine jailli de l'eau, je vomis au visage de mon pseudo sauveur.

Conscience me reviens, tel un ex qui tombe sur une de mes photos sur insta' et qui veut soudainement reprendre contact. Je me sens mieux. J'arrive presque a me lever, après avoir repoussé Mr Noodles head, mais je réalise vite que si conscience est revenu, contrôle se la joue toujours ex enragé – Je reste donc assise sur le sol, essayant de ne pas trop penser à ce qui risque d'arriver à mon derrière posé sur une surface si froide.

C'est là que je l’aperçois, à travers ce qui ressemble le plus à la slow-mo irl, la vision floue d'une ivrogne, Baby Sio, près du feu.

- BANE BANE. YO. WHASSUPPPPP je cris, naturellement, comme si j'avais été témoin d'un meurtre. Ça ne semble pas déranger les fêtards rassemblés par tradition, en ce soir frais d'hiver, ce que j'apprécie. Hey Je dis, parlant au vent. Je crois que j'ai vomi sur justin timberlake. Je conclus, tentant une nouvelle fois de me lever, avant de perdre mon équilibre et de me casser le derrière en frappant le sol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siobhàn Gogarty
membrehello from the other side
○ messages : 646
○ inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella Lun 1 Fév - 15:06

Bye, bye, bye
Friends pick us up when we fall down. And if they can't pick us up, they lie down and listen for a while
Installée sur les genoux d'un grand brun plutôt mignon, tout près du feu, une bière à la main, pas la première, probablement pas la dernière non plus, Siobhàn écoute cette fille qu'elle connait à peine, raconter qu'elle n'a jamais embrassé une fille de toute sa vie. Comme le veut la tradition, tous ceux qui ont déjà embrassé une fille portent leur verre à leurs lèvres pour boire, que des garçons. Siobhàn les accompagne, elle est apparemment la seule fille du groupe à avoir embrassé une autre fille. Elle soupçonne les autres de mentir pour se donner bonne conscience. Quant à elle, Siobhàn n'a jamais eu à rougir de sa bisexualité, alors elle avale une longue gorgée de bière sous le regard intéressé de la plupart des garçons qui composent leur petit cercle et les rires gênés, probablement envieux, de ces demoiselles. "Puisque t'es la seule fille à avoir bu, c'est à ton tour Siobhàn"."Ok, ok...Alors... J'ai jamais..." Elle réfléchit un instant à ce qu'elle pourrait n'avoir jamais fait le regard dans le vide, les lèvres pincées dans une moue concentrée, lorsqu'elle aperçoit Stella qui s'écroule sur le sable à quelques dizaines de mètres de là. Inquiète, la jolie brune fronce les sourcils et observe la scène avec attention. Devant son silence, tout le monde tourne la tête dans la direction de Stella qui vient d'être secourue par un type qui semble prêt à profiter de la situation jusqu'à ce que la petite blonde lui vomisse à la figure. Plusieurs manifestations de dégoût se font entendre parmi ceux qui l'entourent et Siobhàn éclate de rire. - BANE BANE. YO. WHASSUPPPPP. Délaissant le petit groupe, Siobhàn se lève pour aller rejoindre son amie qui peine à se remettre sur ses pieds, trop imbibée d'alcool pour mettre un pied devant l'autre. Hey... Je crois que j'ai vomi sur justin timberlake. Elle s'écroule et provoquant un nouveau rire chez la fleuriste qui accélère le pas pour la rejoindre et s'installer à ses côtés."Alors, elle est froide?" Demande-t-elle avec un petit air moqueur. "T'aurais du laisser JT te réchauffer, il avait l'air plutôt partant jusqu'à ce que tu lui vomisses dessus". Un nouveau rire s'échappe de ses lèvres tandis qu'elle s'allonge près de Stella, les yeux rivés vers l'immensité du ciel. "La marée monte, on va finir par avoir le cul dans l'eau...". Elle ne fait pas mine de bouger pour autant. Un bain de minuit ne l'a jamais effrayée, même si l'évanouissement de Stella laisse penser qu'il fait bien trop froid pour tenter l'aventure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stella Crossgrove
membrehello from the other side
○ messages : 252
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella Ven 5 Fév - 6:41

coyote ugly
à la plage. au mois de janvier. - ils sont fous, ils sont jeunes, mais surtout, ils n'ont pas assez d'argent pour aller faire la fête en ville. alors, les jeunes fêtards des alentours se rencontrent à la plage, bravant le froid et l'humidité, en quête d'aventure. //

 « Alors, elle est froide? » ..De qui elle parle? J'ai flirté avec personne, hein? J'ai été la bonne petite chrétienne que grand-maman à élevé? Je fronce les sourcils, ma bouche s'ouvre, comme quand j'étais confrontée à un problème mathématique trop difficile, à la petite école – Vous voyez, je n'ai pas hérité du cerveau de mon paternel. Stella, t'es bête, dirais Steeve. Pas un mensonge, j'dois avouer, surtout après un, deux, vingt-cinq petit coups dans le nez. Non, mais tu sais, j'ai d'yeux que pour toi pretty thaaaang. Je répond, parce que c'est la première chose qui m'est venue en tête, après, bien sûr, l'idée de monter un fight club pour hamsters.

Je rote alors qu'elle me parle de JT. Il a un goût de bile et de vieille chaussette – le rot, pas Justin, lui doit avoir une saveur genre poulet rôti ou god forbid cheddar crémeux. Cette dernière pensée crée en mon ventre un gargouillis, qui ne se rend pas, heureusement, à mon œsophage. Il faut dire que Sio n'aide aucunement, parlant de me faire réchauffer par un mec sans aucun sex-appeal.  No no. Ce Timberlake devra attendre la prochaine demoiselle en détresse pour ramener son sexy back. Ou encore que je tombe dans le coma, encore une fois, ou que je perde la vue dans un accident d'hélico. The Rock. Il était dans un hélico dans San Andreas. De toute manière j'ai plus envie d'un chauve. Ou de cheveux. Bruns maybe. The Rock était brun avant tu penses? Sio s'allonge près de moi. J'aimerais bien dire qu'on regarde le ciel ensemble et que c'est très romatique et tout, mais en toute vérité, j'arrive a peine à voir deux mètres plus loin, ma vision est confuse, et vous l'aurez deviné, mon esprit aussi. Je l'écoute donc à moitié, quand elle parle de marée, pensant a nouveau à mon fight club de hamster, mais cette fois-ci en y incluant the rock, pour des questions de marketing. Il était lutteur avant, non? Message à la Stella du futur : demander à Steeve si the rock était lutteur, s'il avait des cheveux, et s'ils étaient bruns.

 « ...le cul dans l'eau » Je me redresse d'un coup, découvrant soudain réponse à une de mes réponses existentielles. Oh mais c'est pour ça que j'ai le derrière tout humide depuis tout à l'heure? Mes épaules s'abaissent, je suis sous le choc. Bane, c'est peut-être mon père, genre, mon vrai papa, pas le mec moche qui dit avoir engrossé ma mère, mais genre mon père spirituel et tout, Poséïdon, qui vient me chercher pour faire de moi une sirène. J'ôte mon tee-shirt – parce que tout de façon mon nouveau papa va m'offrir des sous-vêtements en coquillage – et mon jean – parce qu'il est tout mouillé ce coquin, et puis que j'aurais plus besoin de trous pour les jambes quand, bah, j'aurai plus de jambes. J'aurai plus de jambes. Moi qui les aime tant... et mes orteils, je peux les garder?

Une détresse certaine s'empare de moi, sur cette plage en Janvier. Mon père va me voler mes orteils. Peut-être que c'est pour cela que l'eau m'a causé souffrance, plus tôt. Tout s'explique. Mon père veut faire de moi une unijambiste à palme, Bane. Pourquoi? J'aime mes pieds. Marcus, le cousin de Jeanna, il les aime encore plus. Pourquoi moi? Pourquoi maintenant, alors que j'ai assez d'argent pour m'acheter de jolies chaussures. Je pleure tel la petite idiote qui ne sait pas boire que je suis. Honte à moi et a toute ma famille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siobhàn Gogarty
membrehello from the other side
○ messages : 646
○ inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella Sam 6 Fév - 15:42

Bye, bye, bye
Friends pick us up when we fall down. And if they can't pick us up, they lie down and listen for a while
Non, mais tu sais, j'ai d'yeux que pour toi pretty thaaaang.Sio hausse un sourcil devant l'incohérence du discours de Stella mais son sourire trahit l'amusement que provoque la jolie blonde. Elle a l'habitude des petits débordements de Stella, la secrétaire lui semble parfois n'avoir aucune limite, mais Siobhàn l'apprécie pour ça. Elle se retrouve un peu en elle, même si Eoghan a toujours su la canaliser suffisamment pour qu'elle n'aille jamais trop loin. La fleuriste s'installe près de son amie pour veiller sur elle et en profite pour se moquer un peu de la façon dont elle a repoussé le pauvre garçon venu la sauver. Un nouvel éclat de rire s'échappe de ses lèvres alors que Stella lui répond: No no. Ce Timberlake devra attendre la prochaine demoiselle en détresse pour ramener son sexy back. Ou encore que je tombe dans le coma, encore une fois, ou que je perde la vue dans un accident d'hélico. Les larmes d'un fou rire se forment au coin des yeux de Siobhàn. Elle se demande parfois où Stella puise son énergie. Même imbibée d'alcool, elle est encore capable de faire de l'humour, Sio est clairement impressionnée.De toute manière j'ai plus envie d'un chauve. Ou de cheveux. Bruns maybe. The Rock était brun avant tu penses? Allongée à côté de la blonde sur le sable humide, elle rit de nouveau alors que Stella lui parle de Dwayne Johnson, The Rock. «J'en sais rien, j'ai toujours cru qu'il était né chauve... J'ai du mal à l'imaginer avec des cheveux...» Malgré tous ses efforts pour se représenter l'acteur chevelu, Siobhàn ne parvient pas à dresser un portrait satisfaisant de lui. Elle imagine bien qu'il a un jour, du avoir autre chose que le crâne lisse, mais elle est incapable de se le représenter autrement que chauve, et musclé. Les yeux dans le vague, Siobhàn fait tout de même remarquer qu'elles vont finir par être mouillées si elles restent là trop longtemps. La marée est en train de monter, et d'ici quelques minutes, un peu plus peut-être, elles seront submergées. Elle ne bouge pas pour autant jusqu'à ce que Stella commence à s'agiter près d'elle.  Oh mais c'est pour ça que j'ai le derrière tout humide depuis tout à l'heure? Elle tourne la tête vers la jeune femme et laisse échapper un rire aussi léger qu'un soupir avant de froncer les yeux, dubitative tandis que Stella continue de parler: Bane, c'est peut-être mon père, genre, mon vrai papa, pas le mec moche qui dit avoir engrossé ma mère, mais genre mon père spirituel et tout, Poséïdon, qui vient me chercher pour faire de moi une sirène. Elle commence à retirer ses vêtements et Siobhàn se redresse vivement partagée entre l'envie de rire, et celle de la stopper pour lui éviter de faire n'importe quoi. Seulement, c'est le rire qui l'emporte jusqu'à ce que Stella se mette à pleurer. Mon père veut faire de moi une unijambiste à palme, Bane. Pourquoi? J'aime mes pieds. Marcus, le cousin de Jeanna, il les aime encore plus. Pourquoi moi? Pourquoi maintenant, alors que j'ai assez d'argent pour m'acheter de jolies chaussures. L'hilarité retombe et Siobhàn a l'impression de dessaouler instantanément. Elle secoue la tête avec un sourire résigné et se décide à se relever et incite Stella à faire de même. «Allez viens, ivrogne... Faut qu'on t'éloigne de l'eau avant que ton père ne t'emmène dans son palais aquatique...» Elle glousse à cette idée et soulève son amie avant de récupérer le jean et le tee-shirt qu'elle a envoyé valser pour se retrouver quasiment nue. Un peu plus loin, près du feu de camp, quelques garçons sifflent Stella et commencent à les interpeler. «Un coup de main les filles?» «Ouais, Sio, pourquoi t'enlèves pas tes fringues toi aussi?» Elle leur adresse un doigt d'honneur auquel ils répondent par de nouveaux sifflets qu'elle ignore royalement pour entrainer Stella un peu à l'écart et l'asseoir au sec cette fois. Elle retire alors sa veste pour la mettre sur les épaules de la petite blonde. «Tiens ma petite sirène, faudrait pas que t'attrapes froid» Souffle-t-elle en s'asseyant de nouveau près d'elle avant de lui frotter les épaules pour la réchauffer.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stella Crossgrove
membrehello from the other side
○ messages : 252
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella Mar 9 Fév - 2:38

coyote ugly
à la plage. au mois de janvier. - ils sont fous, ils sont jeunes, mais surtout, ils n'ont pas assez d'argent pour aller faire la fête en ville. alors, les jeunes fêtards des alentours se rencontrent à la plage, bravant le froid et l'humidité, en quête d'aventure. //

Sio est comme ma maman. Elle sèche mes pleurs et s'assure de mon bien-être. Elle est mieux que ma mère, même – puisque ma maman est une fille stupide qui s'est fait engrossé par le premier fan de tupac venu, et qui est partie vers l’Amérique laissant derrière un joli poupon, qui allait être élevée par une méchante digne d'un Disney.  Sio est gentille. Sio est douce. Sio est comme Steeve, mais sans petit Steeve (hihi c'est vrai qu'il est petit). Elle est une amie, mais plus que ça. Elle ne me vole pas mes hauts comme Jeanna. Elle ne vient pas chez moi juste pour l'accès facile à l'alcool comme Mary. Elle est plus que ça. Elle est comme une... tante. D'ailleurs si ma mémoire de Drunk Stella est bonne, petit Steeve est passé par là. Le choc. Je grimace. J'ouvre la bouche. Much surprise par des informations que j'avais déjà depuis un moment, puisque tonton et moi, on se dit tout. Bane, tu te fais Steeve? Je cris, parce que c'est comme une seconde nature chez moi. Je veux dire Us... Uschacha J'essaie, plus bas, sans réel succès. Tu sais. Lui. Mon oncle. Le mec qui est toujours collé a mes basket. Steeve. Je sais pas prononcer son prénom, sobre, ou pas. Lol. Je dis, plus tranquille, langage sms inclus, sans ironie. Mémé Parkhill avait un don pour donner des noms impossibles à ses enfants, et moi, en bonne Crossgrove, a hérité des problèmes de diction de Papi Mute.

Mais bon, c'est pas important; Continuons sur le sujet de l'heure : est-ce que Sio s'est vraiment fait tonton, ou est-ce qu'il ment, s'inventant des conquêtes à gauche et à droite depuis ma naissance – littéralement, il avait beaucoup de flirts à six ans.

Je continue à regarder Bane, qui me frotte depuis tout à l'heure, espérant que je n'attrape pas froid. D'un coup, je la repousse, soudainement vexée. Je veux dire, je pensais que tu préférais les filles? Et je pensais que tu sais, toi, moi, on avait un truc. Ma vraie question c'est : suis-je plus moche que lui? Est-ce qu'il est si bon que ça? Je veux dire, je suis sa nièce, je sais pas ces trucs là, mais je veux savoir, juste pour me préparer pour la prochaine compétition, tu vois, connaître l'adversaire c'est super important. Je suis super lucide sur le coup, parce qu'on parle de mon champ d'intérêt. Le lit et comment s'y rendre. La plus part du temps, c'est facile. Les appartements sont tous du pareil au même. À peu près toutes des portes mènent à une chambre à coucher, et quand on a besoin, quand on a pas le temps de chercher, n'importe la quelle, à n'importe qui, on s'en fou un peu. Par contre, parfois, on frappe un bureau, une salle de bain, ou encore une salle de lavage, si on est chez quelqu'un qui a assez d'espace pour en avoir une. Steeve a-t-il trouvé le moyen d'éviter ses dites salles anti-crac-crac? A-t-il percé se mystère vieux de plusieurs millénaires? Mon oncle est-il, genre, un personnage d'Adam Sandlers qui a tout le monde a ses pieds pour aucune raison? Tant de mystère. Si peu de réponses. Tant de grains de sable sur cette plage. Si peu de couvertures à portée de main.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siobhàn Gogarty
membrehello from the other side
○ messages : 646
○ inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella Mar 9 Fév - 13:34

Bye, bye, bye
Friends pick us up when we fall down. And if they can't pick us up, they lie down and listen for a while
Siobhàn n'a jamais été quelqu'un de responsable. Elle a toujours aimé défier l'autorité, se jouer des convenances. Pourtant ce soir, elle se sent responsable de Stella. Elle sait que la jolie secrétaire a toujours prit un peu exemple sur elle seulement cette fois, l'élève a clairement dépassé le maître. La fleuriste entraine son amie à l'écart pour la subtiliser aux regards insistant des autres, mais aussi et surtout lui faire reprendre un peu ses esprits. Installée près d'elle, elle la couvre avec sa veste pour qu'elle n'ai pas à remettre ses vêtements mouillés et commence à lui frotter les épaules quand la petite blonde se manifeste à nouveau bruyamment:  Bane, tu te fais Steeve? Elle hausse un sourcil. Elle ne se rappelle pas avoir déjà couché avec un Steeve. Bon ok, elle n'a pas demandé le nom de chaque type avec lequel il lui est arrivé de finir la soirée, et elle a dû en oublier quelques uns dans la foulée, mais tout de même. Steeve, ça ne lui parle pas... Je veux dire Us... Uschacha...Tu sais. Lui. Mon oncle. Le mec qui est toujours collé a mes basket. Steeve. Je sais pas prononcer son prénom, sobre, ou pas. Lol. Ca en revanche ça lui parle. Elle laisse échapper un petit rire, gênée. Elle n'a pas honte de ce qui s'est passé entre elle et Uscias, seulement en parler avec la nièce de l'intéressé est loin de la mettre à l'aise. «Ouais... Enfin tu sais, c'est arrivé quelques fois... Mais c'est rien de sérieux, c'était juste... Comme ça.» Elle hausse les épaules comme si de rien n'était. Elle est Uscias, ça n'a jamais rien voulu dire. Ils se croisent souvent, finissent dans les mêmes draps parfois, mais des sentiments... Jamais. C'est un échange de bons procédés, ni plus, ni moins. Stella la repousse finalement et Sio lui lance un regard interrogateur qui se mue en un sourire amusé tandis que la jeune femme lui parle. Je veux dire, je pensais que tu préférais les filles? Et je pensais que tu sais, toi, moi, on avait un truc. Ma vraie question c'est : suis-je plus moche que lui? Est-ce qu'il est si bon que ça? Je veux dire, je suis sa nièce, je sais pas ces trucs là, mais je veux savoir, juste pour me préparer pour la prochaine compétition, tu vois, connaître l'adversaire c'est super important. Elle secoue la tête et pose une main prudente sur l'épaule de Stella afin d'éviter qu'elle ne la rejette à nouveau puis elle finit par l'attirer vers elle pour la serrer dans ses bras. «C'est vrai que je préfère les filles, mais j'aime bien aussi les garçons, c'est... Différent.» Elle marque une pause pour caresser les cheveux de Stella du bout des doigts. «T'en fais pas, t'es loin d'être moche... Mais si ça ne t'ennuies pas, je préfère ne pas parler des performances d'Uscias avec sa nièce... Too creepy» Elle glousse à cette idée et dépose un baiser sur la tempe de son amie. «Restes aussi mignonne et drôle, t'auras aucun mal à faire la différence.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bye bye bye. / siobhàn + stella

Revenir en haut Aller en bas

bye bye bye. / siobhàn + stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Le livre de Stella » de Stella Müller-Madej.
» STELLA - GUILLAUME DEPARDIEU ET BENJAMIN BIOLAY
» Déshydrateur !
» Boutique maternage à Bourgoin Jallieu !
» BRUNEVAL Raid 1942 - 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE HAVE YOU BEEN :: LA VILLE :: youghal-lands :: les plages-