AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

timing is everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Jasper Dolan
membrehello from the other side
○ messages : 270
○ inscription : 28/01/2016

MessageSujet: timing is everything Lun 1 Fév - 17:08

timing is everything

Merrin agite mains et pieds sur la table de change, s’impatientant visiblement. « Attends. J’ai presque terminé. » Mais mon petit bout de fille ne veut rien entendre et commence à manifester son mécontentement en chouinant et en essayant de se retourner. Je tique puis essaie donc d’accélérer le mouvement et de terminer de l’habiller en vue de lui faire quitter la maison. J’aurai vraiment préféré la laisser ici, en compagnie de Jade et des garçons, mais elle a son propre emploi du temps à respecter et je ne peux pas toujours attendre d’elle qu’elle surveille Merrin pour moi. N’empêche que ça contrarie sérieusement mes plans… Je pourrai appeler Ciara et la prévenir que finalement, il ne me sera pas possible de la rejoindre comme nous l’avions convenu, mais pour ça, il faudrait que je dispose d’un téléphone. Hors, notre ligne fixe tarde encore à être installée et l’un des jumeaux a fait disparaître mon portable hier. Quand j’en ai parlé à Elijah, il s’est contenté de ricaner, apparemment très fier du forfait de ses petits gars. Il me reste toujours l’option de poser un lapin à la disquaire, mais je ne suis vraiment pas très à l’aise avec ce principe. Du coup, la dernière option qui s’offre à moi – et celle que j’ai choisie de suivre – consiste à débarquer chez la jeune femme en compagnie de ma fille, qui est particulièrement agitée aujourd’hui. « Voilà, c’est bon. » Je soupire de soulagement, ayant tout juste terminé de lui enfiler sa chaussure gauche, pile au moment où elle juge en avoir terminé avec ses cabrioles et s’est stabilisée sur le ventre. Elle est sur le point d’attraper son paquet de lingettes lorsque je le soulève, sans tenir compte de ses protestations.
« On va aller faire une balade tous les deux » je lui explique en l’emportant avec moi en direction de l’entrée, saisissant au passage son sac de changes.
Je l’installe alors dans son siège de transport avant d’aller me préparer moi-même et m’assurer que je n’ai rien oublié. Par précaution, je fourre un dernier jeu dans le sac avant de fermer mon manteau et de me préparer à affronter le froid extérieur. Au moins, il ne pleut pas… Ca ne durera sans doute pas et de gros nuages sombres commencent à s’amonceler en direction de la ville où je m’apprête à me rendre, mais pour le moment, nous avons droit à une accalmie. Accalmie dont je compte bien profiter. Attrapant le siège auto, le sac sur mon épaule opposée, je quitte donc la maison pour aller nous installer en voiture et conduire jusqu’à l’habitation de Ciara.

N’étant pas très à l’aise avec les nouvelles technologies, je repère l’itinéraire à suivre sur une carte de la ville que je me suis procuré avant de démarrer le moteur. Pas de GPS pour moi. De toute façon, j’ai toujours eu un bon sens de l’orientation et je commence à me repérer de mieux en mieux en ville. Il faut dire que Youghal est bien plus petite que New York… Si j’ai réussi à ne jamais me perdre là-bas, il n’y a aucune raison que je le fasse ici. Encore que les rues ne sont pas vraiment agencées de la même manière qu’aux Etats-Unis et que cette désorganisation ne me facilite pas vraiment la tâche. Malgré ça, en une quinzaine de minutes, j’arrive à destination. Je vérifie une dernière fois l’adresse que la jeune femme à inscrite sur un morceau de papier et, satisfait, el fourre négligemment dans la poche de mon caban. Quelques gouttes ont déjà commencés à tomber et je me dépêche de rassembler mes affaires avant d’attraper précautionneusement le siège auto de Merrin. Ma fille s’est assoupie durant le trajet et je ne veux pas la réveiller. Pas vraiment pour respecter son cycle de sommeil mais plutôt pour que sa présence ne rebute pas Ciara d’emblée si jamais elle commence à hurler… Ceci dit, peut-être qu’elle préfèrera remettre notre premier cours de guitare à plus tard, même si ma fille dort à poings fermés.
Chassant cette pensée de mon esprit, je m’approche de la porte d’entrée pour activer la sonnette, m’assurant que Merrin est abritée par le porche de la pluie qui tombe de plus en plus vigoureusement. Je patiente une poignée de secondes seulement avant que la porte ne s’ouvre sur la silhouette à présent familière de la disquaire. Je m’affuble de mon sourire le plus contrit pour prendre la parole.
« Je suis vraiment désolé, j’ai trouvé personne pour me la garder. Si tu préfères qu’on remette ton cours à une autre fois, je comprendrais, ce n’est pas un souci. J’aurai voulu te prévenir mais j’arrive pas à remettre la main sur mon portable et…voilà » je conclu, avant de réaliser que j’ai oublié mes bonnes manières. « Ah et : bonjour. Désolé » je lui lance en grimaçant un sourire, essayant de me détendre un peu.
Pour ma défense, c’est la première fois depuis que nous avons aménagé que je suis invité chez un de mes nouveaux voisins. Qui se trouve être une voisine…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

timing is everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des photos prises dans le bon timing
» Timing de fin d'année pour ceux qui s'intéressent à la "défiscalisation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE HAVE YOU BEEN :: LA VILLE :: Bawnmore :: habitations correctes-