AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Femme au volant [Erwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Iyanna Laily
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Femme au volant [Erwan] Jeu 18 Fév - 19:30

Femme au volant...

Who's gonna drive you home tonight
Who's gonna hold you down, when you escape
Who's gonna come around, when you break

   
La blondinette remercie les livreurs qui viennent de finir de monter les meubles, leur offrant un généreux pourboire avant de refermer la porte derrière eux. Pensive, elle fait le tour de la petite villa, à l'opposé des appartements modernes et luxueux qu'elle a occupé jusqu'ici. Les murs sont relativement défraîchis mais même ainsi l'endroit a un certain cachet qui lui a tout de suite tapé dans l’œil. Ajouté au jardin et à la vue sur la mer, Iyanna a rapidement signé l'acte d'acquisition. Pour l'instant l'ameublement est limité, et sûrement qu'elle aurait dû attendre d'entreprendre quelques travaux avant de vouloir s'y poser sauf que la patience n'a jamais été la plus grande de ses qualités. Et puis comme elle n'a acheté pour le moment que le stricte minimum, il suffira de pousser les meubles au milieu de la pièce pour repeindre ou faire de la tapisserie. D'ailleurs prise d'une lubie comme elle n'en connaît que depuis qu'elle est dans ce pays, elle songe de plus en plus à retaper cet endroit toute seule. Meg dirait sûrement que c'est une pure folie, et que ce serait si simple de faire appel à un décorateur d'intérieur. Sa meilleure amie lui manque, comme leurs fous rires et leurs conversations interminables. L'américaine s'ennuierait sûrement ici alors qu'elle-même est excitée comme jamais. Oui, c'est décidé, elle fera les travaux seule. Cela ne doit pas être si sorcier de manier le pinceau !

Pleine de cette motivation nouvelle, l'actrice attrape son sac, son manteau et enfile ses chaussures. Elle monte dans la voiture de location et prend le chemin du centre ville. Il serait judicieux d'ajouter à sa petite liste de courses de quoi manger car contrairement à L.A. ici personne ne remplira le frigo ni ne cuisinera pour elle. D'ailleurs Iyanna se dit que ce serait pas mal d'en profiter pour apprendre à cuisiner. C'est un mot qui revient souvent ces temps-ci : apprendre, comme si elle était passée à côté de tant de choses simples depuis des années. Au moins tout aujourd'hui ressemble à une véritable aventure, même juste choisir un pot de peinture ou bien une pizza. Après deux magasins, elle repart d'ailleurs avec seulement la moitié de ce qui lui faudrait sans vraiment s'en rendre compte. Sur la route du retour, elle met la musique à fond et chantonne en souriant. La jeune femme n'a pas souvent conduit et encore moins à gauche. Il lui faut se concentrer, faire attention ce qui la stresse légèrement, sans ternir pour autant sa bonne humeur. Seulement alors qu'elle se dirige vers la côte pour rentrer, son portable sonne et bien entendu, cela la distrait suffisamment pour qu'elle quitte la route du regard quelques secondes. Quand elle relève les yeux, Iyanna distingue vaguement la silhouette d'un homme juste devant sa voiture. Elle pile de toutes ses forces, le véhicule percute quand même le pauvre homme.

« Putain de merde ! Faites que je l'ai pas tué... Elle sort de la voiture en quatrième vitesse, la main sur la bouche et le moteur encore allumé. Dans sa tête la blondinette prie pour que la personne n'ait rien seulement elle envisage déjà le pire. Avec soulagement, elle constate que l'inconnu bouge. Heureusement qu'elle ne roulait pas vite. Je suis vraiment désolée, c'est de ma faute. J'espère que vous n'avez rien de grave. 

Elle s’accroupit près de lui, prête à l'aider à se relever. En le voyant de plus près, l'actrice imagine qu'il s'agit sûrement d'un sans domicile. Il a l'air négligé d'un vagabond, quelqu'un qui n'a pas de refuge et ne s'alimente pas non plus convenablement. La culpabilité lui tombe dessus un peu plus. Ce type n'a pas déjà une vie facile et voilà qu'elle essaie de l'écraser ! Bon, ce n'était pas fait exprès mais quand même ! Plus jamais elle ne regardera son téléphone en conduisant, c'est fini.

- Je peux vous amener à l’hôpital, je conduis pas si mal que ça... enfin je ferai plus attention quoi. Et je paierai les soins bien évidemment. Quelle conne ! Vraiment je suis désolée. Vous avez le droit de m'insulter, je le mérite amplement.

Iyanna n'a absolument pas regardé si la voiture avait quelque chose. Ce qui la préoccupe c'est surtout l'état de sa pauvre victime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erwan Taggart
membrehello from the other side
○ messages : 260
○ inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Femme au volant [Erwan] Lun 22 Fév - 18:38

mort au tournant
Moi je n'ai pas peur de la mort. Tout le monde va mourir. C'est pas grave la mort. C'est triste, mais c'est pas grave.
Erwan erre dans son existence comme un fantôme. Il ne sait plus vraiment qui il est, il a définitivement perdu son envie de vibrer, de vivre tout simplement. Il ne fait plus attention à rien, comme si le monde autour de lui n'existait plus. Comme le disait Leonard de Vinci, il apprend doucement à mourir. Résolument défaitiste depuis le décès de son meilleur ami dont il ne souhaite pas se remettre, il foule le sol de Youghal en direction de son appartement. Il désire rentrer au plus vite, un sac de course à la main, il s'est contenté de prendre une veste pour sortir de chez lui. Il traverse la route sans prendre la peine de regarder si c'est à lui de passer à un emplacement qui ne ressemble en rien à un passage piéton. Le véhicule le percute sans même qu'il n'est le temps de le voir. Il s'écrase au sol comme un vulgaire chiffon alors qu'une douleur incisive le prend au niveau du mollet droit. « Je peux vous amener à l’hôpital, je conduis pas si mal que ça... enfin je ferai plus attention quoi. Et je paierai les soins bien évidemment. Quelle conne ! Vraiment je suis désolée. Vous avez le droit de m'insulter, je le mérite amplement. » Elle arrive en trombe et s'accroupit près de lui, sans doutes la coupable. Ceci dit, Erwan est une bien mauvaise victime, presque consentante, celle que les avocats s'arracheraient. Il peine a redresser ce flan endolori, passe une main sur son visage et décèle une forme d’inquiétude dans la voix de son interlocutrice. Il n'entend pas bien tout ce qu'elle lui dit, elle parle trop vite et Erwan doit avouer être encore un peu sonné. « C'est bon. » lâche t-il négligemment. Il la repousse, il refuse catégoriquement que quiconque lui vienne en aide de quelque façon. Même après un choc pareil. Il pose une main par tere avant de se lever -enfin, essayer tout du moins-. Il fronce les sourcils, une grimace douloureuse se dessine sur son visage abimé. Il est bien incapable de se lever, il a trop mal au bas de sa jambe droite. Lui qui pensait pouvoir s'en sortir sans séquelles. Ou au moins, quitte à le heurter en plein vol, autant en finir avec lui et l'achever. « Je vais avoir besoin d'aide pour me relever. » lance t-il finalement, sans trop de politesse ou de gentillesse dans la voix. Plutôt méchamment. Il n'a pas trop le choix et n'aime pas cette sensation désagréable. Il ne veut pas être assisté, il ne l'a jamais été, même dans cette période pourtant très sombre. Il n'a besoin de personne. Il préfère être seul, seulement là, il doit se rendre à l'évidence: il n'arriverait pas à se débrouiller sans elle alors il n'a plus vraiment le choix. Il tend une main vers elle pour qu'elle s'en saisisse et face preuve d'un peu de force pour le mettre debout. Une fois sur ses deux pieds, il arrivera sans doutes à s'en sortir, après tout, il n'habite pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iyanna Laily
membrehello from the other side
○ messages : 20
○ inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Femme au volant [Erwan] Ven 26 Fév - 12:40

Femme au volant...

Who's gonna drive you home tonight
Who's gonna hold you down, when you escape
Who's gonna come around, when you break

 
L'accidenté la repousse sans trop de ménagements. Visiblement les irlandais sont aussi désagréables que les américains. Qui a dit que les gens de la campagne étaient plus sympas que les citadins déjà ? En même temps, il a quelques raisons d'avoir des griefs contre la conductrice maladroite qui vient tout juste de le heurter. Iyanna décide de ne pas s'en formaliser, surtout qu'elle est encore sous le choc de ce qui vient de se passer. La seule chose qui la préoccupe est l'état de santé de l'inconnu, elle aimerait trouver un moyen de se racheter. La blonde se redresse finalement puisqu'il ne veut pas de son aide, le couvant toujours d'un regard désolé.« Ok, ok, comme vous voudrez.  Elle reste non loin de lui, le temps de voir s'il ne fait pas un malaise. Finalement après une première tentative infructueuse pour se remettre debout, il accepte qu'elle intervienne. Son état n'a pas l'air trop alarmant, à voir sa posture l'actrice suppose qu'il a mal à la jambe. Il ne reste plus qu'à espérer que rien ne soit cassé. Une fois au sport d'hiver, elle s'était retrouvée immobilisée de longues semaines avec une jambe dans le plâtre à la suite d'une vilaine chute. Elle ne souhaite cela à personne, encore moins à un sans-domicile.

Réagissant rapidement quand il se ravise au sujet de la laisser lui venir en aide, la jeune femme tend une main douce mais ferme au blessé. Elle le tire en avant et s'apprête à assurer sa position quand il sera redressé. Il est beaucoup plus lourd qu'elle évidemment, plus lourd qu'elle ne l'aurait imaginé en voyant son air négligé. Sans chercher à s'imposer, elle essaie de se placer sous son bras pour l'aider à avancer.
 Vous pouvez vous appuyer sur moi si vous voulez. Je vous conduits à l’hôpital ? 
Vu qu'il n'est pas capable de se mettre debout seul, il est peu probable qu'il parvienne à marcher. La comédienne s'en voudrait de le laisser se débrouiller. D'autres auraient sûrement moins de scrupules.Je vous assure que je paierai les frais, c'est le moins que je puisse faire. Vous pouvez bouger l'endroit douloureux ? Elle ignore s'il s'agit de la cheville, du genou... Par contre pour avoir tourné dans une série médicale récemment, elle se souvient que si on peut remuer l'articulation c'est qu'elle n'est pas cassée. Iyanna ne se prétend pas plus savante qu'elle ne l'est, il faudrait un vrai avis médical. Jouer au médecin devant une caméra est une chose, être diplômée de médecine dans la vraie vie en est une autre.

- Je ne veux pas me montrer insistante, mais si vous ne voulez pas aller à l’hôpital permettez moi au moins de vous conduire chez moi et de faire venir un médecin pour vous examiner. J'habite près d'ici. Je pourrais même vous offrir un repas pour me faire pardonner. Ensuite je vous déposerai où vous voudrez." Son regard clair se pose sur les courses éparpillées sur le sol. Si l'inconnu accepte de la suivre, il faudra qu'elle pense à venir les ramasser pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Femme au volant [Erwan]

Revenir en haut Aller en bas

Femme au volant [Erwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Le Hollandais Volant
» La Femme Beauty (marque anglaise)
» Je suis une faible femme :(
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE HAVE YOU BEEN :: LA VILLE :: youghal-lands-